Floyd Mayweather : Le récit d’une légende de la boxe

floyd mayweather jr pesée

Si l’on vous demandait quels sont les 4 boxeurs de tous les temps, qui garderiez-vous ? Muhammad Ali ? Mike Tyson ? Sugar Ray Robinson ? Eh bien, quel que soit le nom qui figure sur votre liste, il y en a un qui serait indubitablement gravé dans la pierre, c’est celui de Floyd Mayweather Jr.

LE PALMARÈS SANS FAILLE DE MAYWEATHER

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Floyd Mayweather Jr. fait indéniablement partie des plus grands boxeurs à être montés sur le ring. Son parcours dans la boxe a commencé à l’âge de 10 ans. Tout au long de son parcours, il a remporté le championnat des États-Unis et le tournoi de la Ligue athlétique de la police nationale, deux récompenses prestigieuses. En outre, il s’enorgueillit d’une carrière amateur remarquable qui comprend une médaille de bronze aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996.

Lors de son passage à l’arène professionnelle, Mayweather s’est lancé dans une série de victoires qui se lit comme un who’s who des légendes de la boxe : Carlos Baldomir, « Canelo » Alvarez, Zab Judah, Oscar De La Hoya et Manny Pacquiao. Après chaque affrontement, c’est Mayweather qui a levé la main en signe de victoire. Son palmarès professionnel affiche un impeccable 50-0, à égalité avec l’emblématique Rocky Marciano.

Vous n’êtes toujours pas impressionné ? Mayweather a conquis cinq divisions de poids différentes, allant des poids super-plumes (130 livres) aux poids moyens juniors (154 livres). Il a accumulé un total impressionnant de 16 titres tout au long de son illustre carrière. Au cours de ses 50 combats, Mayweather n’a subi qu’un seul knockdown officiel, ce qui témoigne de sa défense quasi impénétrable. Même à l’âge de 38 ans, il a remporté trois victoires, un exploit inégalé par des légendes telles que Muhammad Ali, Sugar Ray Leonard et Mike Tyson.

DE LA GUENILLE À LA RICHESSE

Il fut un temps où Floyd Mayweather portait le surnom de « Pretty Boy » Floyd, mais au fur et à mesure que sa fortune montait, il gagnait un surnom plus approprié : « Money ». Si l’on considère qu’il est l’un des athlètes les plus riches du monde, cette transformation est tout à fait appropriée. Après avoir accumulé des salaires considérables, Mayweather a décroché le titre d’athlète le mieux payé selon Forbes en 2012, 2014 et 2015.

Cependant, la vie de Mayweather n’a pas toujours été placée sous le signe du luxe. Enfant, il a dû faire face à l’adversité : une mère accro au crack, un père violent (nous y reviendrons) et des conditions de vie dépourvues des commodités de base telles que l’électricité et l’eau chaude. Il lui est arrivé de partager une chambre avec sept membres de sa famille. Décrivant l’une de ses premières maisons, Mayweather raconte qu’elle empestait l’urine pour les étrangers, mais que pour lui, c’était une odeur à laquelle il s’était habitué.

Le jeune Mayweather en est venu à faire des sauts périlleux pour un dollar afin de pouvoir s’offrir un repas au Burger King. Pendant tout ce temps, il rêvait de devenir boxeur, espérant que cela apporterait une vie meilleure à sa famille. Quelques décennies plus tard, Mayweather a amassé plus de 700 millions de dollars en exerçant son métier sur le ring. Après son combat contre Conor McGregor, il est devenu la troisième personne de l’histoire, après Michael Jordan et Tiger Woods, à accumuler un milliard de dollars grâce à sa carrière sportive (sans tenir compte de l’inflation).

LE SECRET DE L’INCROYABLE RICHESSE DE FLOYD

De nombreux boxeurs font honneur à la Terre, mais aucun ne peut rivaliser avec les prouesses financières de Floyd Mayweather. Depuis 2007, ses gains ont fait boule de neige, passant de 40 à 80 millions de dollars, pour culminer à un salaire estimé à 250 millions de dollars pour son combat de 2015 contre Manny Pacquiao, probablement éclipsé par 300 millions de dollars pour son 50e combat. Quelle est la clé de l’opulente fortune de Mayweather ?

Au milieu des années 2000, Mayweather s’est retrouvé sous le parapluie contractuel de Top Rank, une société de promotion dirigée par Bob Arum. Mayweather collabore avec Top Rank depuis le début de sa carrière professionnelle, mais en 2006, il commence à se sentir étouffé. Son désir d’obtenir une bourse de 20 millions de dollars pour combattre Oscar De La Hoya se heurte au refus d’Arum. Pour tenter de gagner de l’argent, Mayweather s’est dégagé de Top Rank en achetant la liberté de son contrat pour 750 000 dollars.

Enhardi par cette démarche audacieuse, Mayweather inaugure sa société de promotion, Mayweather Promotions, en 2007. Ce double rôle lui a permis de récolter des bénéfices financiers à la fois en tant que boxeur et en tant que promoteur. Sous la direction de Leonard Ellerbe, Mayweather Promotions est devenue une vache à lait qui a permis à l’ancien champion de s’enrichir considérablement. Lors de son combat contre Oscar De La Hoya, après son départ de Top Rank, Mayweather a empoché la somme colossale de 25 millions de dollars.

Mais l’ampleur des gains de Mayweather dépasse le cadre du ring de boxe. Greg Bishop, du New York Times, a noté avec justesse que Mayweather touchait une part de presque tous les aspects de ses combats : vente de billets, concessions, marchandises, droits de diffusion et projections dans les salles de cinéma. Cette approche à multiples facettes lui a valu le surnom de « Money » Mayweather. En 2006, il a fait un pari que Leonard Ellerbe a qualifié de « meilleur investissement de l’histoire du sport ».

LE COMBAT DU SIÈCLE

Si Floyd Mayweather peut se targuer d’une pléthore de combats mémorables, aucun ne rivalise avec l’ampleur de son combat de 2015 contre Manny Pacquiao. Pacquiao, un pugiliste philippin qui a remporté 11 titres dans huit catégories de poids, était réclamé par les fans depuis des années pour un affrontement avec Mayweather. En raison de la complexité des contrats, nombreux sont ceux qui pensaient que ce combat ne se concrétiserait jamais. Cependant, l’attrait de la richesse s’est avéré trop puissant, obligeant les deux combattants à résoudre leurs différends et à s’affronter en mai 2015.

Surnommé le « combat du siècle », le match Mayweather-Pacquiao a dépassé le simple statut d’événement sportif. À une époque où l’audience de la boxe diminuait, ce combat a été considéré comme un sauveur pour le sport. Le battage médiatique autour du combat a entraîné des prix astronomiques pour le pay-per-view, les billets atteignant des prix stupéfiants de 1 500 dollars pour les places les moins chères (jusqu’à 350 000 dollars sur le marché noir).

En plus des recettes du pay-per-view, Mayweather et Pacquiao se sont disputés une bourse de 300 millions de dollars et une ceinture d’un million de dollars ornée d’émeraudes. Cependant, lorsque la cloche a sonné et que les deux pugilistes se sont affrontés, le combat du siècle n’a pas répondu aux attentes.

UNE VIE PERSONNELLE TUMULTUEUSE

La vie personnelle de Floyd Mayweather a été marquée par des controverses, des problèmes juridiques et des relations tumultueuses. Voici quelques événements et aspects clés de sa vie personnelle :

Incidents de violence domestique : Mayweather a fait l’objet de nombreuses allégations de violence domestique et d’agression à l’encontre de femmes. Certains de ces incidents ont eu des conséquences juridiques, y compris des peines de prison.

Enfants et relations multiples : Mayweather a eu plusieurs enfants avec différentes femmes, et ses relations avec elles ont été complexes. Il a été impliqué dans des batailles pour la garde des enfants et des conflits financiers avec les mères de certains de ses enfants.

Un style de vie somptueux : Mayweather est connu pour son mode de vie extravagant, qui comprend des voitures de luxe, des manoirs et un penchant pour l’étalage de sa richesse sur les médias sociaux. Ses habitudes de consommation ont souvent fait la une des journaux.

Problèmes juridiques : Outre ses condamnations pour violence domestique, Mayweather a été confronté à divers problèmes juridiques au fil des ans, notamment des poursuites judiciaires, des différends fiscaux et des problèmes juridiques liés à ses entreprises.

Contributions caritatives : Mayweather a fait des dons importants à des œuvres caritatives, notamment dans les domaines de l’éducation et de la santé. Toutefois, ces contributions ont parfois été éclipsées par ses controverses.

Philanthropie et entreprises : Mayweather s’est lancé dans diverses entreprises, notamment la promotion de la boxe, une ligne de produits dérivés et des investissements. Il s’est également impliqué dans des actions philanthropiques, notamment en offrant des bourses d’études et en soutenant des programmes pour la jeunesse.

Des relations complexes : Les relations de Mayweather avec les membres de sa famille, notamment son père et son oncle, ont été marquées par le soutien et les conflits, en particulier dans le contexte de sa carrière de boxeur.

Retraite et retours en arrière : Mayweather a annoncé à plusieurs reprises qu’il se retirait de la boxe, mais il est également remonté sur le ring pour des combats lucratifs. Sa capacité à générer des gains substantiels lors de ses retours sur le ring témoigne de sa popularité durable.

Image publique : L’image publique de Mayweather a fait l’objet de débats, certains fans célébrant ses prouesses de boxe et sa réussite financière tandis que d’autres critiquent son comportement en dehors du ring.

Héritage et impact : Indépendamment des controverses, l’impact de Mayweather sur le sport de la boxe est significatif. Son style défensif, son sens du marketing et sa capacité à attirer un public nombreux ont laissé une marque durable sur ce sport.

CONCLUSION

Qu’il soit célébré ou critiqué, l’héritage de Floyd Mayweather en tant que l’un des plus grands boxeurs de tous les temps est assuré. Son histoire, qui va d’une éducation difficile à un succès inégalé dans le monde de la boxe, témoigne de sa résilience et de sa détermination. Bien que sa carrière de boxeur soit terminée, l’influence de Mayweather sur le sport et sa personnalité plus grande que nature continuent de captiver les fans du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut